free web stats

Le prêt en Devises est-il adapté pour un achat dans le Neuf / VEFA ?

Le prêt en Devises est-il adapté pour un achat dans le Neuf / VEFA ?

Définition & Application

  1. Definition : Le prêt en Devise CHF est réservé aux travailleurs disposant de revenus en CHF. Il permet de réaliser un prêt immobilier ayant pour objet l’acquisition d’un bien immobilier sur France (Zone Euro) en remboursant ses mensualités dans la monnaie de ses revenus le CHF.
  2. Application :  Le besoin de financement de l’emprunteur libellé en Euros est transformé en CHF soit par la réalisation d’une opération de change au moment du/des déblocage(s) des fonds, soit par la mise en place d’une couverture de change correspondant à la durée requise jusqu’au déblocage definitif de l’intégralité des fonds.
  3. Finalité : Le ou les emprunteurs détiendront une dette / un encours en CHF jusqu’au terme de leur durée d’engagement. Ils ne pourront se défaire cet engagement qu’en allant jusqu’au terme de leur durée d’engagement ou en soldant par anticipation leur capital restant dû en CHF.

Avantage et risque

  1. Historiquement les Taux d’intérêts proposés en CHF sont plus attractifs  que ceux proposés en Euros. Le recours au prêt en CHF à Taux de change égal à celui appliqué lors de la réalisation du projet permet un gain pour l’emprunteur.
  2. Le recours à un prêt en CHF est conditionné à des revenus libellés en CHF. Il est donc primordial que l’emprunteur ait une activité professionnelle pérenne sur Suisse. Dans le cas contraire, il devra transformer l’encours de sa dette dans la monnaie de ses revenus aux conditions en vigueur à l’instant T sans aucune garantie sur ces dernières.
  3. Le prêt en Devises est conseillé pour l’acquisition de sa résidence principale & secondaire en VEFA. Dans le cadre de la réalisation d’un Investissement Locatif, il est plus sage d’avoir des mensualités dans la monnaie des loyers perçus.

Notre conclusion

1.Le prêt en Devises est un outil utile & confortable. Il permet de rembourser dans la monnaie de ses revenus & donc de gérer son budget mensuel de manière stable.

2.Le gain ou la perte liés au choix d’un prêt en devises ne se connaitront qu’au terme de l’opération immobilière réalisée. Le gain peut être notable, la perte tout autant. Si le CHF se valorise de 20% par rapport à l’Euros, l’emprunteur en cas de revente devra vendre 20% de + que le cout de projet initial pour être à l’équilibre & vice versae.

3.La volatilité des marchés de change rend illisible à moyen terme l’évolution d’une parité de change. Aucun conseiller quelle que soit sa qualité ne pourra à ce titre vous garantir le meilleur choix.

4.La meilleure manière de répartir les risques serait en conséquence le choix d’une mixité Euros / CHF. Vous ne serez alors quelle que soit le cas de figure ni totalement perdant, ni totalement gagnant.

Pour réaliser ces économies et avoir la satisfaction de s’être adressé au service de change idéal, le plus simple et de recourir à un comparateur de change. Celui-ci, facile à utiliser, ne vous demande que quelques éléments simples (souhaitez-vous vendre ou acheter ? quelle somme ? quelles monnaies ? à quel endroit ?) avant de vous indiquer quel prestataire est celui qu’il vous faut.

Lefrontalier.info vous propose de faire appel à un spécialiste en crédit immobilier pour frontalier comme pretendevise.com

article réalisé au cours de intervention Soirée "Carré de L'habitat" E-Motion / Annecy le 04.07.2018

Infos à retenir : le risque de change ne se réaliserait qu’à la revente du bien …

le petit conseil : Cultiver le bonheur au quotidien car ainsi tout idée de revente paraîtra saugrenue 😉

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire