free web stats

Prêt immobilier : profitez des taux historiquement bas

Les taux de crédit immobilier ont atteint leurs plus bas historiques en mai 2016 depuis 70 ans en descendant sous la barre des 2% sur 20ans en euros et  1,05% sur 20ans en franc suisse. Une excellente nouvelle pour les aspirants aux nouveaux projets, mais également à ceux qui ont déjà souscrit un prêt immobilier grâce à la renégociation.

Des économies jusqu’à plus de… 90 000 €

Depuis octobre 2015, les banques continuent de proposer des taux de crédit immobilier historiquement bas pour relancer le marché immobilier. Pour le mois de mai 2016, la moyenne se situe à 1,30% en euros pour les prêts sur 15 ans, 1,50% sur 20 ans et 1,90% sur 25 ans. À titre de rappel, la moyenne des taux pour les crédits sur 20 ans était de 2,70% en septembre 2015 et n’a cessé de baisser depuis.

Si cette tendance profite bien aux nouveaux investisseurs, ceux qui possèdent un crédit immobilier depuis quelques années n’en sont pas moins avantagés, y compris ceux qui en ont souscrit en 2014. En effet, il est possible d’économiser jusqu’à plus de 40 000 € en renégociant un prêt en cours. Voici à titre d’exemple les éventuels gains qu’un débiteur pourrait bénéficier s’il renégocie un crédit de 200 000 € en euros sur 20 ans :

  • 40 380 € d’économies pour un prêt souscrit à un taux de 5,30% en octobre 2008;
  • 34 710 € pour un prêt souscrit à 4% au premier trimestre 2011 ;
  • 43 600 € pour un prêt souscrit à 4,30% en janvier 2012 ;
  • 33 900 € pour un prêt souscrit à 3,35% en avril 2014.

Voici à titre d’exemple les éventuels gains qu’un débiteur pourrait bénéficier s’il renégocie un crédit de 300 000 € en chf sur 25 ans :

  • 90 380 € d’économies pour un prêt souscrit à un taux de 3,39% en octobre 2012;

Comment réussir la renégociation de crédit immobilier ?

Tout semble propice à une renégociation de crédit, mais encore faut-il que l’opération puisse vraiment générer des économies. Entre les différents frais pour l’opération, les conditions actuelles du prêt en cours (capital restant du, pénalités de remboursement…) et bien d’autres critères, il faut que l’écart des taux soit significatif.

Les experts dans ce domaine conseillent notamment un écart d’au moins 1 point entre le taux actuel et le taux du prêt à renégocier. Cela dépend évidemment de nombreux paramètres dans la mesure où la renégociation de certains crédits de plus de 300 000 € sur plus de 20 ans peut déjà être avantageuse pour 0,70 point d’écart de taux.

Par ailleurs, il convient de faire jouer la concurrence entre les banques, de bien se renseigner sur les frais de remboursement anticipé, les frais de garantie ainsi que les frais de dossiers.  Avant tout demander à votre conseiller quel effort il est capable de faire une fois l'offre en main, rapprocher vous d'un courtier immobilier de votre secteur comme www.pretendevise.com  pour voir s'il est possible d'améliorer les conditions de votre offre de renégociation. Vous pouvez également remplir votre demande de rachat sur le site lefrontalier.info.

Les commentaires sont fermés.